Barboteuse smockée

Déjà la rentrée! Les vacances ont filé à une vitesse! Je profite des derniers rayons de soleil pour vous montrer une cousette de cet été qui m’a donné du fil à retordre, mais dont je suis assez contente finalement!

 

 

 

barboteuse smocks 4

Il s’agit d’une barboteuse que j’ai faite d’après le livre Passion Smocks de Karen Dobler-Sauget alias Liberty Smocks Addict sur Instagram. J’avais repéré ce livre chez l’atelier Made For You, jolie boutique de loisirs créatifs et d’objets déco en Essonne, qui a malheureusement fermé au début de l’été.

Ne cherchez pas ce modèle dans le livre, il n’y est pas… En réalité, il y a une inversion entre les photos présentées des barboteuses Hélène et Pia, et les explications détaillées un peu plus loin dans le livre. J’étais partie initialement pour faire le modèle Hélène, qui est plutôt une salopette, mais après avoir découpé le patron correspondant, je me suis aperçue que la forme et les pièces correspondaient au modèle Pia, qui est plutôt une robe. Du coup, j’ai gardé mon tissu déjà découpé, ai ajouté des bretelles comme sur le modèle Pia, mais en suivant les indications du modèle Hélène, notamment pour l’arrière…

Bloomer smocké2
Matériel: Tissu en coton Mondial Tissus, Biais et boutons Frou-Frou, fil à broder DMC.

Heureusement pour moi, les dimensions indiquées taillent bien, comme je n’ai pas mis d’élastique à l’arrière comme préconisé sur la barboteuse Hélène, c’est pile poil juste pour le buste de Mila, ça tient sans être trop grand, et elle peut encore respirer, ouf!! Mais si c’était à refaire, je mettrais un élastique sur l’arrière pour pouvoir l’enfiler plus facilement… Je ferais le modèle Pia quoi! (enfin Hélène dans les explications du livre, si vous suivez bien ;-)). Bref, je remercie Karen qui m’a gentiment confirmé qu’il y avait bien une inversion des patrons par rapport aux photos, j’avais l’impression de devenir folle avec ces explications qui ne correspondaient pas aux photos…

Hormis ces petites déconvenues, j’ai pu découvrir la technique des smocks, et je pense que je recommencerais! Au départ, cela semble compliqué, mais après quelques recherches sur le net et avec les explications à la fin du livre, je me suis lancée…En fait, il s’agit d’une technique de broderie sur du tissu froncé qui est relativement simple. La première étape de préparation est assez laborieuse, d’abord quadriller, puis froncer le tissu pour créer les plis, mais j’ai beaucoup aimé la deuxième étape qui consiste à broder, en créant le motif qu’on souhaite à partir des points de base expliqués dans le livre.

Bloomer smocké1

barboteuse smocks 7

J’ai bien aimé sur ce modèle les finitions, qui sont vraiment nickel si on les suit telles que décrites par Karen. A l’intérieur des deux entrejambes, un biais d’une couleur contrastante permet de créer une coulisse pour faire passer l’élastique.

barboteuse smocks 10

La boutonnière d’entre jambe est faite avec un ourlet à la main, c’est un peu fastidieux mais plus joli qu’avec un point de machine à coudre. Par contre, à refaire, je mettrais des boutons pression, les boutons sont difficiles à fermer avec Mila qui ne veut pas tenir en place en ce moment quand on la change…

barboteuse smocks 9

Au final, une belle découverte, à refaire certainement l’été prochain!

Bon week-end à toutes, et merci pour vos passages ici!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *