Baby box (boy)

Je reviens par ici pour partager avec vous des petites réalisations faites durant ces dernières semaines! Semaines bien chargées, puisque nous sommes entre la recherche de notre nouveau home sweet home, et la vente de l’actuel, bref, pas mal de choses qui ne laissent pas tellement le loisir de bloguer!

Pourtant ce n’est pas faute d’avoir avancé sur de petits et grands projets, pour celles qui me suivent sur Instagram, j’y poste beaucoup plus régulièrement les photos de mes en-cours.

Aujourd’hui, je vous montre un cadeau maintenant offert, que j’ai réalisé pour un petit bout de chou né il y a quelques semaines.

livingston-1

Il s’agit d’une baby box pour un petit Tiziano (prononcez Ti-ssss-iano!) d’une grande amie voyageuse, je suis donc partie sur cette thématique pour ces petits cadeaux.

Cet été, j’ai beaucoup progressé sur Ravelry, dont je ne soupçonnais pas du tout les possibilités alors que j’y étais inscrite depuis quelques temps déjà. A partir d’images randomisées sur Instagram, je suis tombée sur ce très mignon modèle de Nadia-Crétin Lechenne, le Livingston, nommé d’après Jonathan- le Goéland voyageur du même nom. J’ai téléchargé le patron en ligne sur Ravelry, au début un peu méfiante, j’ai été complètement bluffée par ces patrons, beaucoup plus précis que ce qu’on peut trouver dans les revues de tricot…

livingston-2

(Le pantalon n’est pas fait main!)

Avec ce modèle, je me suis replongée dans le tricot circulaire, que ma grand-mère m’avait appris lorsque j’étais adolescente, et dont j’avais complètement oublié l’existence. L’avantage est qu’il n’y a pas de coutures à faire sur les cotés ni sur les manches, ce qui peut être une vraie plaie pour la finition des ouvrages.

livingston-3

J’ai également appris à faire des diminutions en raglan, des rangs raccourcis, utilisé mon aiguille à torsades! Le patron est vraiment très détaillé, donc je n’ai pas eu tellement de difficultés pour la réalisation de tous ces points. La seule difficulté à été la structure elle-même du pull, indépendamment de la qualité des explications, tricoté en bottom-up c’est-à-dire de bas en haut, ce qui rend les augmentations au niveau de la base des manches un peu difficiles à réaliser. Il faut le faire pour le comprendre, mais on se retrouve à étirer énormément les bases des manches, je m’en suis sortie finalement en tricotant avec deux aiguilles circulaires utilisées comme des aiguilles droites.

livingston-4

La laine est ma deuxième découverte de cet été, où j’ai écumé à peu près tous les sites français existants de laines teintes à la main, qui donnent cet aspect chiné que j’aime beaucoup. Pour ce pull, j’ai utilisé un peu moins d’un écheveau de Mérinos et Soie Petit Bout de Laine, en coloris Fallen Rock. Depuis, cette qualité n’est plus proposée, mais j’en recommanderais si elle revient un jour, mon chéri voulait garder le pull pour le mettre autour de son cou tellement le rendu est doux!

livingston-5

L’épaisseur des laines est ma troisième découverte de cet été! Je pensais naïvement qu’en prenant une laine qui se tricote en 3,5mm, je retomberais à peu près sur l’échantillon annoncé par le patron. Je ne savais pas qu’il y avait en fait plusieurs dénominations en fonction de l’épaisseur de la laine. J’ai bien mieux compris en lisant cet article de Alex en Vrac sur le choix des laines en fonction de l’épaisseur décrite dans le patron. Je me suis donc retrouvée avec mon échantillon en épaisseur Fingering, avec des dimensions beaucoup beaucoup beaucoup trop petites… (La laine utilisée pour le modèle est une laine Sport, un peu plus épaisse que la Fingering).

Donc j’ai tricoté avec les instructions du 1 an pour l’envergure, et suis retombée sur les dimensions du 3 mois. En hauteur, je me suis reportée aux dimensions du 3 mois, et ai recalculé à partir de la taille de mon échantillon pour les manches, ce qui fait que j’ai réussi à faire quand même un pull non difforme. Après cette expérience, je fais bien attention au choix de l’épaisseur indiquée par le patron…

Pour compléter ma baby box, j’ai fait une couverture de sol, dans le même esprit que celle que j’avais faite pour Mila, et qui lui a bien servi comme tapis d’éveil, et nous sert toujours d’ailleurs pour les lectures du soir.

couverture-0

couverture-1

couverture-2

Elle est faite très simplement avec deux grands carrés de tissus, arrondis dans les angles, cette fois un tissu Liberty « Queue For the Zoo » et un plumetis France Duval Stalla bleu achetés chez Stragier. J’ai ajouté 3 épaisseurs de molleton de chez Cultura, un passepoil gris pailleté de chez Euros Tissus, et en quelques coups de machine, le tour était joué!

couverture-3

couverture-4

Concernant les moins bonnes nouvelles, depuis la rentrée, je ne suis plus dans la Design Team de Kesi’art, qui continue son chemin avec une équipe talentueuse! J’ai adoré passer ces années à utiliser, mettre en avant tous les jolis produits de Madame Kesia! Peut-être que la suite nous réserve de nouvelles aventures, mais c’est avec beaucoup de plaisir et d’émotions que je lui dis encore un grand merci!

A très bientot, et merci pour vos passages ici!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *